Saison Hiver - 8 novembre 2019 / 16 janviers 2020

Nous sommes entrés dans la saison d'hiver selon le calendrier lunaire asiatique. Cette saison est reliée à l'énergie de l'eau et aux organes reins et de la vessie.
Tout est lié selon l'énergétique chinoise, et à ces organes correspondent donc des émotions, des saveurs, des couleurs, sens, sécrétions...
Le livre d'Isabelle Laading "Diététique chinoise, nourrir la vie" est éclairant à ce sujet. J'en partage ici quelques extraits avec vous.
"Volonté, courage et persévérance signent des reins solides. Les pieds sur terre, l'être évolue avec prudence et ténacité, confiant. Lorsque les fonctions des reins faiblissent, c'est un peu toute la structure fondatrice de l'être qui vacille... L'individu devient frileux dans tous les sens du terme. Il n'ose plus s'engager, se battre. La saine prudence laisse place à la peur, à la crainte de mal faire, ou de ne pas être à la hauteur". "Le froid et l'humidité" peuvent renforcer ce manque d'énergie des reins. "Il est important de se garantir du froid surtout dans la partie basse du corps et du bassin".
Isabelle Laading propose de "boire modérément", "ne faites-donc pas de la soupe l'élément central de votre diner mais variez les modes de préparation des légumes selon la saison, le climat et votre état d'esprit du moment". "Si nous pouvions, lorsque les reins sont déficients, nous retirer de la vie active comme le font les graines sous la terre l'hiver, la cuisson à la vapeur serait favorable. Mais lorsque le sentiment de peur, le manque d'enracinement ou de courage nous assaillent au cœur d'une vie trépidante", il convient " de varier les cuissons et les modes de transformation des aliments" : "cuissons au four, en ragoût ou à l'étouffée" peuvent venir diversifier les préparations.
Sur le choix des aliments, "les légumineuses sont en bonne place" pour soutenir le Qi des reins. Les légumes racines, les algues, les châtaignes et les fruits oléagineux (ex : "2 à 3 noix par jour") sont considérés comme bénéfiques. Eviter le sucre et les laitages. Pour la viande, "il est conseillé de les consommer parcimonieusement lorsque le rein est faible et de les faire griller". "Quelques touches de saveur piquante" dispersent " l'énergie stagnante". Un dernier conseil : "Ornementez vos plats de quelques olives noires, gouttes de tamari ou d'une cuillère de sésame noir", les couleurs noires ou brunes consolidant les reins.
Et surtout écoutez vous !