Intersaison Terre - 21 octobre / 7 novembre 2019

Nous pouvons le sentir, l'hiver approche, les jours ont nettement réduits. En énergétique chinoise, nous sommes dans une période TERRE, période d'intersaison, reliée aux organes estomac, rate, pancréas. C'est un temps de retour sur soi qui nous est proposé pour capitaliser les énergies de l'automne avant l'entrée dans l'hiver. C'est un temps qui peut être favorable à la méditation en position assise, se retrouver et déployer une réflexion éclairée, signe d'équilibre de la rate. Les organes étant liés au psychisme, et inversement, une énergie "terre" perturbée se manifestera par une tendance au doute, au manque de confiance en soi, à la rumination mentale, ou encore à la sensation de nœud à l'estomac.
Quelques conseils issus du livre d'Isabelle Laading "diététique chinoise, nourrir la vie" pour accompagner le mouvement "terre" et renforcer rate-estomac-pancréas si vous sentez que vous en avez besoin :
- Eviter l'excès d'humidité et de froid, surtout quand le temps l'est déjà : boire quand on en a envie et éviter les boissons fraiches, limiter les laitages, manger de la soupe avec modération, manger les fruits plutôt à l'extérieur des repas, limiter les fruits et les légumes gorgés d'eau (la saison nous propose justement des courges, des pommes de terre, des oignons, des légumes racines, souvent de couleur orangée et saveur douce adaptées pour renforcer l'énergie "terre" !),
- Si des envies de sucré pointent leur nez, la saveur douce peut se retrouver sans faire appel aux sucres ajoutés ; elle est présente dans les céréales, les oeufs, le boeuf, le mouton, le porc, les patates, les courges, les carottes, les noix, fruits secs... A chacun d'adapter selon ses convictions, tolérances, ses envies...
- Si le corps montre des signes d'humidité trop grande (oedèmes, lourdeurs, brouillard dans la tête, ralentissement digestif), la saveur amère peut aider à drainer : artichaut, endives, chou-rave, chicorée, chocolat, thé, café (à adapter là aussi à chacun en fonction de sa constitution, ses circuits d'approvisionnement, ses envies...),
- Bien sûr, manger dans le calme, en prenant le temps de mastiquer,
- Les pieds bien ancrés, respirer les mains posées sur le ventre sur les méridiens de l'estomac (à trois doigts du milieu ventre) en arrondissant le ventre à l'expire (poids sur l'arrière des pieds, genoux un peu fléchis) et en redressant le dos à l'inspire (poids plus en avant du pied). Idem ensuite avec les mains sur les méridiens de la rate (à une main du centre du ventre)...